Buckfast logo

Presentation de Keld Brandstrup

Presentation de Keld Brandstrup

Presentation de Keld Brandstrup
Keld Brandstrup fait de l’apiculture depuis 1980. Il est le principal éleveur de Buckfast au Danemark avec plus de quatre cents colonies de production (dont toutes les reines sont issues de l’île de fécondation). Inspecteur sanitaire et membre du conseil de la Danish Commercial Beekeepers’Association, ancien membre du conseil de la Danish Beekeepers’ Association, il donne des conférences en Europe et en Amérique du Nord, principalement sur l’élevage de l’abeille Buckfast.

Présentation de Mogens Mundt

Presentation de Mogens Mundt

Mogens Mundt
La magie derrière les reines Buckfast est très simple - qualité et expertise sont inégalées. Les meilleurs reines Buckfast sont produites lorsque toutes les parties du processus ont fonctionné de manière optimale. C'est le défi permanent des apiculteurs de Buckfast Danemark.

Mogens Mundt explique: "Depuis que je suis devenu fasciné par les abeilles, J'ai toujours basé mon travail sur un principe éthique : Je ne m'occupe d'un nombre colonies dont je suis certain que je peux gérer.

C'est mon défi en tant qu'apiculteur ". Mogens Mundt a 38 ans et travaille professionnellement avec des abeilles depuis plus de 14 ans. L'apiculture remonte à plusieurs générations dans sa famille et donc les abeilles ont toujours fait partie de la vie. Son père était un apiculteur, et c'est grâce à cette relation paternelle que Mogens a appris l'art de l'apiculture. Peu à peu, la passion pour l'apiculture est devenue plus forte et la quantité de ruches a augmenté.

Grâce à la coopération avec Keld Brandstrup, Mogens a développé de la perspicacité dans la génétique des abeilles et la capacité d'évaluer les colonies. Globalement, le tempérament de la colonie, la tenue sur cadre, la tendance à l'essaimage, la construction du cadre, le schéma de ponte, la propolisation, et le comportement hygiénique sont les critères principaux qui doivent être respecté pour qu'une colonie soit choisie comme reproductrice potentielle. "Un apiculteur professionnel doit avoir la possibilité de scanner une colonie d'abeilles et de rapidement procéder à une évaluation de l'état et de la santé de la colonie», explique Mogens.

L'image est claire - la qualité, la qualité et plus de qualité encore!

«Ici, à Buckfast Danemark notre production est limitée au nombre de reines dont nous pouvons garantir la qualité. Nous produiront que les meilleures reines pour nos clients et nous ne transigeons jamais sur la qualité.

Ensemble, avec leurs deux enfants, Mogens et sa femme Lisbeth vivent dans l'ancienne ferme familiale près de la ville de Stenlille sur l'île de Zélande danoise. Sur les 18 hectares de terrain attenant à la ferme, une grande partie est utilisée pour l'aménagement paysager de forêt et de deux étangs aménagés pour encourager la biodiversité et la vie sauvage.

Loisirs? Qu'est ce que c'est ça? Jeune homme, Mogens était un footballeur passionné, mais ces jours-ci quand il a besoin de se détendre, il va à la pêche. Surtout en périodes calmes, Mogens aime s'asseoir à l'extérieur et écouter les sons de la forêt.

L’Heritage du frere Adam

Frère Adam (Karl Kehrle)

Introducing Brother Adam alias Karl Kerle
Karl Kehrle (Frère Adam, né le 3 août 1898 à Mittelbiberach et décédé le 1ier septembre 1996 à Buckfast dans le Devonshire en Angleterre) fut moine bénédictin et une autorité dans le domaine de l'élevage d'abeilles. Il développa l'abeille Buckfast et son travail reste toujours inégalé en tant qu'éleveur d'abeilles. "Il leur parlait et il les caressait. Il transmettait aux ruches une tranquillité telle que les abeilles en étaient très réceptives" (The economist, 14 Sept 1996)

En raison de son état de santé, sa mère, fervente catholique, l'envoya à l'âge de 11 an d'Allemagne en Angleterre à l'abbaye de Buckfast où il rejoindra l'ordre (devenant ainsi Frère Adam) et où il commença l'apiculture en 1915. Deux années auparavant, le parasité nommé Acarapis Woodi (originaire de l'île de wight) détruisit 30 des 46 colonies de l’abbaye et se rependit partout dans le pays. Seules les colonies d'abeilles carnioliennes et Italiennes y survécurent.

Il voyagea en Turquie afin de trouver des alternatives à l'abeille locale. En 1917, il créa la première souche Buckfast, une abeille très productive et résistante au parasite. Le 1ier septembre 1919, le Frère Adam fut nommé responsable du rucher de l'abbaye peu après la mise à la retraite du frère Columban. En 1925, il établi sa fameuse station de fécondation dans le Dartmoor, isolée afin d'y obtenir des croisements souhaités. La station reste toujours active actuellement. De 1950 et durant une décennie, le Frère Adam continua l'amélioration progressive de son abeilles Buckfast en évaluant les croisements en provenance d’Europe, du proche orient et d’Afrique du nord. En 1964, il fut élu membre du conseil d'administration de l'association de recherche apicole, qui plus tard devint l'IBBA.

Il continua ses recherches sur l'abeille Buckfast et ses voyages durant les années 70 et reçu plusieurs prix, comme l'ordre de l'empire britannique (1973) et la croix fédérale du Mérite (1974)
Le 2 octobre 1987, il fut nommé docteur à titre honorifique par la faculté d'agriculture de l'université suédoise des sciences agronomiques alors qu'il était en voyage de recherche sur le mont kilimanjaro en Tanzanie et au kenya. Ce prix le toucha énormément et il le vécu comme une reconnaissance de la nature scientifique de son travail.

Deux années plus tard, il fut nommé docteur à titre honorifique par l'Université de Exeter en Angleterre. Le 2 février 1992, âgé de 93 ans, il se retira de son poste d'apiculteur de l'abbaye et fut autorisé à passer quelques mois dans son village natal de Mittelbiberach chez sa nièce, Maria Kehrle.

A partir de 1993 inclu, il vécut sa retraite à l'abbaye et devint le plus vieux moine anglais de la congrégation bénédictine. En 1995 à l'âge de 97 ans, il fut placé en maison de retraite et mourut le 1ier septembre 1996.